N. Korea approves nuclear strike on US

euronews – N. Korea approves nuclear strike on US

Une version française de la news est disponible en fin d’article

The North Korean army said Thursday it had final approval to launch “merciless” military strikes on the United States, involving the possible use of “cutting-edge” nuclear weapons.

In a statement published by the official KCNA news agency, the General Staff of the Korean People’s Army (KPA) said it was formally informing Washington that reckless US threats would be “smashed by… cutting-edge smaller, lighter and diversified nuclear strike means”.

“The merciless operation of (our) revolutionary armed forces in this regard has been finally examined and ratified,” the statement said.

“The US had better ponder over the prevailing grave situation,” it added.
North Korea had threatened a “pre-emptive” nuclear strike against the United States a month ago, and last week the supreme army command ordered its strategic rocket units to combat status for strikes on the US mainland and US bases in Guam and Hawaii.

“The moment of explosion is approaching fast,” Thursday’s statement said, adding that a war could break out on the Korean peninsula “today or tomorrow”.

“In view of this situation, the KPA General Staff in charge of all operations will take powerful practical military counteractions in succession,” it said.

Despite a successful long-range rocket launch in December, most experts believe North Korea is years from developing a genuine inter-continental ballistic missile that could strike the mainland United States.

Hawaii and Guam would also be outside the range of its medium-range missiles, which would be capable, however, of striking US bases in South Korea and Japan.

The army statement said responsibility for the current crisis “entirely rests” with the United States, citing the participation of nuclear-capable US B-52s and B-2 stealth bombers in ongoing joint military drills with South Korea.

“Never has the whole Korean peninsula been exposed to such danger of a nuclear war as today,” it added.

AFP

Edit : version française de la news
La Corée du Nord autorise une frappe nucléaire contre les Etats-Unis

Kim Jong-un, premier président du Comité de la défense nationale de Corée du Nord. – AFP

L’armée nord-coréenne a annoncé jeudi qu’elle avait reçu l’approbation finale pour déclencher des opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris d’éventuelle frappes nucléaires.

Dans un communiqué cité par l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, l’état-major général de l’armée déclare informer officiellement Washington que les menaces américaines seront « écrasées » par des « moyens de frappe nucléaire ». « L’opération impitoyable » des forces nord-coréennes « a été définitivement examinée et ratifiée », affirme le communiqué.

« Le moment de l’explosion s’approche vite », ajoute le communiqué, qui assure qu’une guerre pourrait survenir dans la péninsule coréenne dès « aujourd’hui » ou « demain ». « Compte tenu de cette situation, l’état-major général de l’armée nord-coréenne chargé de toutes les opérations prendra de puissantes contre-mesures militaires pratiques », poursuit le document.

L’armée estime que la responsabilité de la crise actuelle « incombe entièrement » aux Etats-Unis, évoquant la participation de B-52 capables de transporter des bombes nucléaires et de bombardiers furtifs B-2 aux manoeuvres militaires communes avec la Corée du Sud qui se déroulent actuellement. « Jamais comme aujourd’hui l’ensemble de la péninsule coréenne n’avait été exposée à un tel danger de guerre nucléaire », met en garde le communiqué.

Mercredi, Pyongyang avait empêché l’accès aux ouvriers sud-coréens du parc industriel implanté au Nord, Kaesong . Cette « bulle de capitalisme » est un élément important de la survie du régime. Ces employés ont été refoulés, tout comme les camions de marchandises alimentant les ateliers, par le régime nord-coréen, qui menace désormais de saborder l’énigmatique zone industrielle, qui fut pendant longtemps le symbole intouchable d’un espoir de rapprochement entre les deux Corées. Pour les experts, cette fermeture, si elle se confirmait dans les prochains jours, marquerait une sérieuse dégradation de la situation dans la péninsule.

Les Etats-Unis se préparent à agir

Les Etats-unis ont réagi mercredi en annonçant le déploiement « dans les prochaines semaines » d’une batterie antimissile THAAD sur l’île de Guam, où ils disposent d’une importante base militaire, face aux menaces nord-coréennes.

Le système THAAD, capable d’intercepter un missile à haute altitude, s’ajoute aux déploiements de deux destroyers Aegis antimissile dans le Pacifique occidental pour faire face à un éventuel lancement de missile balistique par Pyongyang.

Comme le Patriot, le système THAAD est terrestre et monté sur camion. Outre les intercepteurs, le système comprend un radar à bande X capable de déterminer l’origine et la trajectoire d’un missile balistique.

Près de 6.000 militaires américains sont basés à Guam, territoire américain de l’archipel des Mariannes, ainsi que des sous-marins et bombardiers B-52 qui ont conduit ces dernières semaines des vols au-dessus de la Corée du Sud. « Les Etats-Unis restent vigilants face aux provocations nord-coréennes et se tiennent prêts à défendre le territoire américain, nos alliés et nos intérêts nationaux », affirme le Pentagone dans un communiqué.

Pyongyang a multiplié les provocations ces dernières semaines et menacé d’éventuelles frappes contre les Etats-Unis, et les îles de Guam et de Hawaii dans le Pacifique.

Publicités

Étiquettes : ,

About theonlydoo

Blogging

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :