Tag Archive | Mediapart

Sexe, justice et Wikileaks

Mediapart

Sexe, justice et Wikileaks.

Manifestation pour Assange à Sydney en décembre 2010
Manifestation pour Assange à Sydney en décembre 2010© Elekhh

La blogosphère fourmille de rumeurs, allant jusqu’à l’hypothèse farfelue d’un piège érotique tendu par la CIA au fondateur de Wikileaks : une des deux femmes aurait été envoyée par la CIA en service commandé.

Mais l’enquête de Mediapart conduit à une explication moins romanesque, dans laquelle ont joué au moins quatre facteurs : primo, la personnalité de Julian Assange, brillant, séducteur, mais exceptionnellement doué pour se mettre en fâcheuse posture ; secundo, l’emballement médiatique que suscite un tel personnage ; tertio, un fonctionnement assez particulier de la police et un certain acharnement de la justice suédoises ; quarto, un climat général d’hystérie anti-Assange aux États-Unis (précisons que cet ordre ne représente pas l’importance respective des quatre facteurs, qui est difficile sinon impossible à évaluer).

L’imbroglio judiciaire résulte au départ d’un litige entre Assange et deux jeunes femmes suédoises, Anna Ardin et Sofia Wilen, avec lesquelles l’intéressé a eu des aventures lors d’une visite à Stockholm en août 2010. Nous avons passé au crible les interrogatoires des protagonistes et de plusieurs témoins, réalisés par la police suédoise, interrogatoires qui ont fuité dans la presse dès le début de l’affaire et sont accessibles, en suédois et en anglais, sur plusieurs sites (voir les fac-similés des documents originaux ici et une traduction en anglais ). De telles fuites sont assez fréquentes en Suède, y compris dans des cas où l’intérêt de l’enquête exigerait de la discrétion.

Selon ces interrogatoires, Anna Ardin et Sofia Wilen reprochent à Assange d’avoir eu avec elles des rapports non protégés et d’avoir ensuite refusé de faire un test VIH. Avant de porter plainte contre le fondateur de Wikileaks, Anna Ardin a confié à un ami, le journaliste suédois Donald Boström, qu’elle était « fière comme un paon » d’avoir attiré « dans son lit l’homme le plus impressionnant de la planète » (cette déclaration figure dans la déposition de Boström)…

Par Simon Castel et Michel de Pracontal

Région Centre : Bienvenue dans la nucléaire-vallée

 

Mediapart

Région Centre : Bienvenue dans la nucléaire-vallée

Pire encore, quelques accidents dans nos centrales ont offert leurs doses de radiations aux eaux du fleuve. Ce qui ne se pouvait pas, ce qui ne s’avoue pas est pourtant avéré. Il y a des traces de plutonium dans la Loire, mais, silence, n’en disons rien, nous serions une fois encore traités de propagateurs de mauvaises nouvelles pour déprimer le bon peuple électrisé par le progrès.

 

%d blogueurs aiment cette page :